La beauté a son festival
Article du Diocèse de Paris
14 mai, 2024 par
La beauté a son festival
Elsa Rambier
| aucun commentaire pour l'instant


"La beauté est un signe par lequel la Création nous signifie que la vie a du sens", assurait le poète et philosophe chinois François Cheng. Car la beauté n'est pas un simple ornement, elle introduit la notion de valeur : valeur de la création artistique, valeur morale, valeur spirituelle... La beauté a d'ailleurs son festival et se célèbre le 17,18 et 19 mai prochains à Paris. Rencontre avec Ombeline Tamboise, responsable de la communication du festival de la Beauté. 

Paris Notre-Dame – Vous célébrez cette année les 10 ans du festival de la beauté. Quelle est l’origine de cet événement ?

Ombeline Tamboise – En 2012, pendant le Synode sur la nouvelle évangélisation à Rome, Anne Facérias a entendu un appel à l’évangélisation par l’art et la beauté. Elle a immédiatement créé la Diaconie de la beauté, un mouvement autour de l’art et de la foi. De nombreux artistes chrétiens adhèrent alors à son projet. Et en 2014 – avec son mari Daniel et son ami l’acteur franco-britannique Michael Lonsdale –, en parallèle du festival de Cannes, elle lance le festival de la beauté pour offrir un temps de ressourcement spirituel à tous les festivaliers. Aujourd’hui, il n’y a plus un festival mais des festivals : la beauté se déploie dans de nombreuses villes françaises. Vingt festivals sont d’ailleurs programmés pour 2024.


Retrouvez la suite de l'article ici

La beauté a son festival
Elsa Rambier
14 mai, 2024
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.