De la Diaconie de la Beauté au Festival de la Beauté

C’est en octobre 2012, que la Diaconie de la Beauté s’enracine au cœur du Vatican pendant le Synode de la Nouvelle Evangélisation  sous la Présidence du cardinal Poupard, président émérite du conseil pontifical de la culture et du dialogue inter religieux. 

Trois personnes sont au cœur de ce mouvement d’église pour accompagner la fondatrice Anne Facérias dans l’enracinement de ce projet, spirituellement et artistiquement : Mgr Robert Le Gall, archevêque de Toulouse, son mari, Daniel, devenu diacre, et l’artiste et comédien Michael Lonsdale.

"La Diaconie de la Beauté est un service dans l’Eglise pour rendre les artistes à la Beauté et la Beauté aux artistes afin qu’ils deviennent témoins de la Beauté de Dieu. Dans ce mouvement, il y a ceux qui créent le parfum et ceux qui le versent. Il y a ceux qui expriment la beauté à travers leur création, et ceux qui la font connaître.   C’est une conversion quotidienne et une vraie réalité que de vouloir faire vivre des artistes ensemble, les accompagner et les aider à retrouver un chemin de foi.  
Ils sont musiciens, poètes ou chanteurs, peintres, architectes ou cinéastes, sculpteurs, comédiens ou danseurs…Quelle que soit leur discipline, dans la précarité de la condition d’artiste aujourd’hui, ils cherchent à vivre ensemble leur quête de la vérité et leur passion. La Diaconie de la Beauté peut les aider en redonnant à l’artiste son rôle de médiateur entre « ciel » et « terre » ! " Anne Facérias

Trois axes dans la Diaconie de la Beauté : spirituel, événementiel et résidentiel.

La Diaconie a déjà organisé plusieurs évènements, un Symposium à Rome et un Festival sacré de la beauté à Cannes pendant le Festival international du film. 

En 2021, du 12 novembre au 4 décembre, en hommage à Michael Lonsdale décédé le 21 septembre 2020, la Diaconie de la Beauté organise pour la première fois un Festival de la Beauté dans 5 villes de France : Toulouse, Nantes, Lyon, Lourdes et Paris.